coapi cooperative entrepreneurs la rochelle management bienveillant

De l’entreprise, du management et de l’autonomie appliqués à Coapi

D’après Nicolas Bouzou, économiste français : Ce qui manque le plus aujourd’hui dans la majorité des entreprises est un management plus humain…
Alors que bon nombre d’entreprises investissent dans le bien-être de leurs salariés, paradoxalement peu de salariés sont satisfaits de leur manager. Effectivement, un bon management n’est pas juste le fruit d’une promotion, mais implique de disposer de compétences clés qui sont là encore extrêmement humaines : créativité, capacité d’innovation, empathie, capacité à embrasser un problème dans sa globalité.

N’est-ce pas en cela que le concept des CAE est particulièrement intéressant ?

Toujours d’après Nicolas Bouzou, « L’autonomie et le sens sont ce qui motivent les collaborateurs et qui leur permettent de répondre à un projet collectif. Laisser de l’autonomie permet également aux gens de trouver des solutions, d’innover et d’être force de proposition. Certaines entreprises ont une capacité de résolution des problèmes beaucoup plus importantes que des entreprises très centralisées ».

Coapi en a fait sa réalité et son quotidien : une entreprise coopérative où chacun conserve son autonomie, trouve des solutions pour son propre compte mais aussi pour le collectif, développe son activité tout en réfléchissant aux possibilités d’associer les compétences disponibles dans la coopérative pour se positionner sur des projets plus importants… où chacun peut s’investir selon ses aptitudes, sa disponibilité, etc. Dans notre fonctionnement, il y a du sens, de la confiance, de l’écoute, de l’échange…

C’est en ce sens que la coopérative d’activités et d’emplois se situe à la croisée des chemins où se retrouvent ceux qui n’ont plus envie d’être juste salariés et ceux qui ne veulent plus être seul… mais tous sont motivés !

 

Et pourquoi pas quitter le salariat pour les cadres ?

L’équipe Dynamique Entrepreneuriale – 29/03/19

coapinfo coapi la rochelle dynamique cooperative

La dynamique coopérative en Poitou-Charentes

Courrier de L’Ouest – Laurent Regnier – 19 février 2019

Même si les CAE ne représentent qu’une tout petite partie des 143 Scop de Poitou-Charentes, elles participent de cet élan et donc cela nous concerne ; leur bonne santé et leur nombre croissant est un motif de satisfaction ! Quelques explications…

Selon Nicolas Picoulet, Directeur de l’Union Régionale des Scop Poitou-Charentes, « la Scop institue un lien entre outil de travail et responsabilité ».

Une scop est une société coopérative et participative qui repose sur un mode de fonctionnement participatif. La densité et la réussite de ce « système de gérance » s’explique par plusieurs facteurs parmi lesquels des éléments historiques avec de fortes traditions mutualistes avec un « esprit solidaire et social très développé en Poitou-Charentes ».

coapinfo la dynamique des cooperatives

Il explique les avantages et vertus des scop : « d’abord une structure juridique qui réunit les effets du capital et du travail : la SCOP institue un lien entre usage de l’outil de travail et la notion de responsabilité. Ensuite, une vertu démocratique : chaque associé, quel que soit le nombre de parts de la SCOP qu’il détient, a une voix. Enfin, le résultat financier doit être partagé à part quasi-égales entre associés et salariés. Ainsi l’ensemble du personnel et des associés va partager les risques, l’information et les richesses. Nicolas Picoulet insiste également que les SCOP ne sont pas que le fruit de la reprise d’entreprises en difficulté, en effet sur les 42 créations de SCOP enregistrées en Deux-Sèvres en 2018 par exemple, aucune n’est issue d’entreprises en difficulté.

Si leur nombre progresse, c’est qu’elles bénéficient de plus en plus de visibilité et ainsi se crée un cercle vertueux. On note de profonds changements de mentalités notamment dans la transmission d’entreprises familiales : aujourd’hui, « les chefs d’entreprises qui veulent céder leur société ne sont plus du tout rétifs à l’idée d’une reprise par leurs salariés. Ce n’était pas forcément le cas il y a quelques années », souligne Nicolas Picoulet.

 

La RSE ? Les gens trouvent ça cool… surtout pour se donner une bonne image

La RSE est partout, pourtant le concept est encore trop flou pour le plus grand nombre. Mélanie Roosen dans ADN décrypte les résultats de la dernière étude menée par IPSOS et OPENMIND KFE sur la Responsabilité Sociale des Entreprises ; ils sont sans équivoque. Si une grande majorité de personnes associe la RSE à des valeurs environnementales, il manque souvent la dimension Ressources Humaines ! Lire plus

CoapiDay – Séminaire de mars 2019

Séminaire Coapi à Saintes le 13 mars

Une journée de séminaire est toujours un moment important dans la vie d’une coopérative…

C’est un temps d’échanges et de rencontres privilégié. En tant que CAE (coopérative d’activités et d’emplois), c’est encore plus vrai pour COAPI : chaque entrepreneur-salarié est entièrement autonome dans son activité différente des autres et pourtant tous font partie de la même entreprise.

A l’ordre du jour : un large temps consacré au partage de l’actualité de chacun…

Ce tour de table qui aurait pu être perçu comme du temps perdu pour certains, du radotage pour d’autres, s’est avéré des plus enrichissants.

Personne pour jouer les gros bras, écoute et confiance ont été les maitres-mots. Et il en faut de la confiance pour évoquer en assemblée certaines difficultés pour les uns, des interrogations pour d’autres, et auxquelles l’ensemble du groupe peut apporter des réponses, des pistes, des solutions…

La richesse d’expériences, la bienveillance et l’écoute sont générateur de bonnes ondes ! Plus sérieusement, c’est à la fois stimulant et réconfortant de pouvoir partager ensemble, de savoir qu’on peut s’appuyer sur une structure, plus solide que quand on est seul…

Ne dit-on pas que l’union fait la force !

seminaire coapi mars 2019

Logo France Active

Le président de France Active incite les demandeurs d’emploi à créer leur entreprise

« Créer son propre emploi est déjà un acte social »

Sur le thème de l’importance de France Active pour financer les entreprises de l’économie sociale, le conférencier a expliqué le rôle et le but suivis par cette structure pour donner une vraie bulle d’oxygène aux projets issus des quartiers, des associations, des coopératives ou des mutuelles.

Créer son emploi n’est pas seulement lutter contre le chômage, c’est aussi l’envie de développer son entreprise, France Active est alors présente ! Lire plus

Le statut d’entrepreneur salarié expliqué au TLB (Tiers-Lieu en Bigorre)

Kanopé (coopérative d’activité et d’emploi) organise une réunion d’information ce mardi 26 mars, de 14 heures à 16 heures, au Tiers-Lieu en Bigorre, sur le statut d’entrepreneur salarié. La réunion s’adresse à tout porteur de projet ou travailleur indépendant qui se questionne sur son statut et la manière d’entreprendre. «Le statut d’entrepreneur salarié est bien la particularité première d’une CAE. C’est-à-dire que les porteurs de projets peuvent non pas créer leur entreprise mais leur activité au sein de l’entreprise afin d’avoir un statut sécurisant de salarié, des services mutualisés tout au long de leur parcours (administratif, social et sur l’entrepreneuriat) et dans un cadre collectif qui permet véritablement de recréer de la coopération. Kanopé est une sarl SCOP, ce qui garantit véritablement des règles strictes en termes de gouvernance partagée, de répartition des bénéfices, élection du gérant et vote de sa rémunération…», explique Mathieu Gerbault, chargé d’accompagnement de l’antenne départementale de cette structure créée il y a vingt ans, à Auch. «Au total, il y a 120 entrepreneurs dans de nombreux domaines d’activité, des pôles métiers fonctionnels qui permettent de briser l’isolement et créer de la solidarité et de la coopération», ajoute-t-il.

La Dépêche – 26/03/19

Logo SB

Sustainable Brands : un rendez-vous pour l’innovation durable à Paris

Sustainable Brands organise dans la capitale 3 journées (23-25 avril) d’échange dédiées à l’engagement des marques, à l’innovation et à la durabilité. Depuis plus de 12 ans, Sustainable Brands est le plus grand réseau mondial d’entreprises engagées dans la durabilité et l’innovation. Avec plus d’1.5 millions de membres et 12 grands évènements internationaux, Sustainable Brands fait figure de référence pour tous les sujets liés au développement de business models à la fois performants et durablese. Lire plus

e-rse.net – Clément Fournier

Teaser MOOC Evaluation et Mesure d'impact social - YouTube

Un Mooc pour mesurer son impact social !

L’Essec propose un Mooc pour mesurer son impact social :

Le teaser est à voir ICI !

Jacques Landriot President CGScop

Les coopératives, un business pas comme les autres (et qui marche)

La Confédération Générale des Scop représente près de 60 000 salariés en France et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Un dynamisme des coopératives dont Jacques Landriot, son président, peut s’enorgueillir. L’interview insiste sur l’importance de la formation, un management en confiance et une communication transparente mais prudente avec une ambition : favoriser le développement des coopératives. Lire plus

Capital.fr – 23/01/2019