democratie valeur essentielle coapi coopérative la rochelle

La Démocratie, une valeur essentielle!

En cette période électorale, j’ai eu envie de vous parler de démocratie. Pas dans ma ville… non, à COAPI !

La démocratie, quelle belle valeur !
Qui n’a pas eu envie de plus de démocratie à son travail ? N’est-ce pas pour cela que certains d’entre nous ont décidé de créer leur propre activité ? Mais dans les faits, n’est-ce pas de belles paroles qui s’envolent au vent ?

À COAPI, c’est un principe fondateur. Chacun doit s’efforcer à assurer une démocratie dans la coopérative et la transparence de sa gestion, dixit le livret d’accueil.
La démocratie participative n’est pas un leurre: un.e entrepreneur.e = une voix!

Mais je dois avouer que lorsque j’ai signé à COAPI, ma première préoccupation était plutôt de donner un cadre juridique à mon activité et de l’exercer en toute sécurité.  » La démocratie, c’est bien… mais secondaire ! » pensais-je alors. La cerise sur le gâteau comme on dit !

Et pourtant je m’aperçois au fil des mois que cette valeur coopérative se met en place naturellement dans le processus de décision, au fur et à mesure que COAPI grandit. Cela est sans doute facilité par le fait que nous sommes une structure à taille humaine et que notre proximité géographique favorise les interactions. Quelques uns ont migré ou délocalisent leur activité, mais la dynamique est lancée, ils participent toujours.

Quand on parle démocratie, on pense avant tout élection.

A COAPI, en dehors de l’AG (Assemblée Générale) où le président est renouvelé tous les 3 ans, et le CODIR (COmité de DIRection) en partie tous les deux ans, les votes se font de manière moins formelle, mais fréquemment, aussi bien en préparation de décisions importantes que pour choisir l’endroit où on va manger : à main levée, par sondage, anonyme ou non, …

La démocratie à COAPI c’est avant tout une organisation qui partage l’exercice du pouvoir, permet à chacun de se tenir informé, et également d’être un maillon actif dans le processus de décision, et ce même sans être un gros actionnaire ! Je dirais même plus, et ce même sans être actionnaire !*

Ainsi, petit à petit, le président a délégué ses fonctions initialement centralisées d’administrateur, recruteur, manager de l’équipe… Elles sont depuis plusieurs mois partagées par deux membres du CODIR.

Le CODIR, instance de décisions dont les membres sont élus par les actionnaires (une personne = une voix) a été en partie renouvelé lors de l’AG de l’année dernière, se féminisant enfin !
Depuis, les comptes-rendus sont régulièrement publiés, un membre extérieur au CODIR est invité à chaque séance, et il arrive que des CODIR soient élargis à tous. L’organisation, qui n’a de cesse d’évoluer depuis la création de COAPI, permet à tout à chacun de se tenir au courant mais également d’échanger, d’être consulté, de proposer ou même de participer à la construction de COAPI.
Aussi, le CODIR est-il devenu une véritable instance de pilotage: pilotage des séminaires avec les Coap’actus – ce qui permet d’échanger sur les futurs choix stratégiques et d’informer sur ceux pris. Depuis environ un an et demi le binôme organisateur des séminaires tourne sur la base du volontariat.
Pilotage également des groupes de travail qui approfondissent certains besoins (Territoire, Parrainage, Locaux…) et se transforment si nécessaire, en commission de travail (Commission Communication) avec une action plus pérenne dans le temps.

Sans cesse, nous réfléchissons pour améliorer l’intégration (livret d’accueil, parrainage, Com la 1ère fois…) et la participation de chacun (séminaires, temps dû à la collectivité, groupe ou commission de travail…). Tout est fait pour que tout le monde trouve sa place, que nous soyons tous engagés dans notre projet d’entreprise qu’est COAPI.
Pour cela nous utilisons des outils de communication simples mais qui ont faits leurs preuves tels que notre réseau social, un système de visio conférence, un agenda partagé, des bureaux et lieux d’échanges conviviaux (séminaires, petits déjeuners, déjeuners, afterwork…) et pouvons compter sur des partenaires privilégiés comme Odacio ou les Cigales.

Avec le recul, déjà 2 ans, je peux dire que COAPI est une coopérative où chacun à son mot à dire !
La gouvernance collective est réelle. Elle s’adapte au développement de l’entreprise.
Mais bien au delà, je me dit qu’en signant à COAPI, je me suis lancée dans une véritable aventure humaine.
Tiens tiens, la prééminence de la personne humaine, n’est-ce pas là une autre valeur fondamentale de COAPI?
La cerise et la crème chantilly avec ?

Virginie Troquereau.

* À COAPI, comme dans toutes les CAE, nous avons jusqu’à 3 ans pour nous familiariser avec le fonctionnement de la coopérative avant de décider d’en faire entièrement partie.