Jacques Landriot President CGScop

Les coopératives, un business pas comme les autres (et qui marche)

La Confédération Générale des Scop représente près de 60 000 salariés en France et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Un dynamisme des coopératives dont Jacques Landriot, son président, peut s’enorgueillir. L’interview insiste sur l’importance de la formation, un management en confiance et une communication transparente mais prudente avec une ambition : favoriser le développement des coopératives. Lire plus

Capital.fr – 23/01/2019

Ericka Cogne Télémaque

Les Jeunes doivent être les acteurs du changement

“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde”, disait le Mahatma Gandhi.

Inciter les plus jeunes à devenir les acteurs du changement de la société, en leur faisant découvrir l’entrepreneuriat social et le monde l’ESS.

L’économie sociale et solidaire (ESS) connaît une attractivité grandissante auprès du grand public, et en particulier auprès des plus jeunes et paradoxalement manque de notoriété de l’ESS auprès de ce même grand public. Il reste donc un important travail de communication et d’information à effectuer auprès des jeunes, plus réceptifs et plus à même d’en tirer des conséquences sur leur avenir professionnel ou personne.

Pour  Ericka Cogne, directrice générale de l’Institut Télémaque : “Ma volonté est de faire prendre conscience aux jeunes qu’ils peuvent devenir les acteurs de la transformation positive de la société de demain, et que l’entrepreneuriat social n’est pas qu’un mode marginal d’entrepreneuriat mais bien un levier puissant pour répondre aux nouvelles problématiques mondiales”.  Plus d’infos

carenews pro 16/01/19

Puzzle - CAE

Entrepreneur ou salarié… pourquoi choisir ?

Un quart des Français ont envie de créer leur entreprise. C’est près de la moitié chez les 18-24 ans.* Mais renoncer à la vie de salarié (et à ses avantages) n’est pas si simple, sans parler des contraintes administratives. Les coopératives d’activité et d’emploi (CAE) proposent une solution : être autonome tout en étant salarié, en CDI. Soit une meilleure protection sociale que le statut d’auto-entrepreneur. Les CAE offrent aussi un accompagnement personnalisé afin d’aider à développer son activité, ainsi qu’un appui et un hébergement administratif et juridique.

Un article d’Essentiel Santé Magazine bien dans le ton, ponctué de témoignages pleins de sourires et d’enthousiasme…

* Sondage réalisé par OpinionWay pour l’Observatoire de l’auto-entrepreneur à l’occasion du Salon des Entrepreneurs 2018.
Travailler ensemble(Freepik)

« De l’association à la coopérative : une réponse aux enjeux de développement économique et de gouvernance »

… est au sommaire de ce numéro à consulter en ligne. A lire également : « CAE : inventer de nouvelles relations, travailler ensemble ». Plus d’infos